Le prince Albert était-il vraiment le fils illégitime de son oncle le prince Léopold ?



C'était choc après choc pour Prince Albert dans la deuxième série de Victoria.

Publicité

L'épouse de la reine, interprétée par Tom Hughes, a reçu un télégramme à bordure noire dans l'épisode quatre annonçant la mort de son père.





Après être retourné à Cobourg pour assister aux funérailles de son père, le duc – son oncle le prince Léopold (Alex Jennings) – a révélé un secret majeur : l'homme dans le cercueil n'est peut-être pas son père après tout.

La révélation était la suivante : Léopold a couché avec la mère d'Albert (et la femme de son frère) la princesse Louise à peu près au moment où il a été conçu. Donc, au lieu d'être Oncle Léopold, il pourrait en fait être Papa Léopold. Familles heureuses ! (Ou pas tellement.)

  • Rencontrez le casting de Victoria série 2
  • La série 3 de Victoria explorera les tensions sexuelles dans le mariage royal, déclare Daisy Goodwin
  • Victoria série 3 confirmée avec le retour de Jenna Coleman et Tom Hughes

Albert était bouleversé d'apprendre qu'il pourrait être un fils illégitime, criant après Léopold avec des larmes coulant sur son visage.

Alors d'où vient ce scénario ?

La mère d'Albert, la princesse Louise, a-t-elle eu une liaison ?

Les gens ont longtemps spéculé sur la paternité d'Albert, en partie parce qu'il ressemblait tellement à sa mère, pas à son père, et à cause de la nature fracturée de la relation de ses parents,Julia Baird, auteur de Victoria: The Queen, a déclaré à RadioTimes.com.



Albert est né dans un mariage extrêmement malheureux. Son père le duc Ernst épousa la jeune princesse Louise en 1817, et ils eurent rapidement deux enfants : Ernst II et Albert. Mais, comme nous l'avons vu dans le drame, Ernst pouvait être cruel et promiscuité. Il a eu beaucoup d'affaires et a engendré au moins trois enfants illégitimes.

Le père du prince Albert Ernst I, duc de Saxe-Cobourg-Gotha (Hulton Archive/Getty)

La princesse Louise a-t-elle aussi dormi ? Il y a eu des rumeurs, notamment au sujet d'un baron juif. Mais comme le fait remarquer Baird, le biographe d'AlbertHector Bolitho a examiné de près les papiers du divorce dans les archives du duc de Saxe-Cobourg et a découvert qu'il n'y avait même pas d'indice dans les documents que la duchesse avait été infidèle, avec un juif ou un chrétien, jusqu'à au moins quatre ans après que le prince Albert a été née.

Mais oui, il y a eu un divorce. Ce fut un épisode douloureux pour les jeunes Ernst Jr et Albert. Après la séparation du couple, Louise a été forcée de quitter la cour en 1824 et de laisser derrière elle ses deux jeunes fils. Deux ans plus tard, le mariage a été dissous et Louise a épousé secrètement le baron Alexander von Hanstein – qui a été au centre de certaines spéculations sur la paternité d'Albert.

Le père de l'oncle Léopold Albert était-il donc ?

Même en admettant la possibilité que Louise pourrait avoir eu une liaison (qui sait avec certitude ce qui s'est passé dans sa chambre ?), c'est un peu une boule de courbe. Mais ce n'est pas la première fois que cela est suggéré.

En 1972, l'auteur David Duff a soutenu que Léopold était peut-être le père d'Albert. Après tout, il s'est rendu à Coburg quelques mois avant la naissance d'Albert, afin que les délais puissent s'aligner.

Mais comme le dit Baird, la preuve de cela n'est que circonstancielle. Le livre de Duff, Victoria and Albert, n'a pas été bien reçu, avec un avis l'étiquetant lbeaucoup de spéculations surprenantes à douteuses.

Publicité

Pourtant, personne ne saura jamais vraiment ce qui s'est passé entre Léopold et Louise - ou même si Albert savait quelque chose que les historiens ne savent pas.