Mauvaises habitudes, ordres sacrés : comment une émission sur des nonnes coquines est-elle devenue si ennuyeuse ?



Cinq jeunes filles dans la vingtaine qui vivent pour boire et faire la fête sont envoyées pour faire l'expérience de la vie dans un couvent à Swaffham, Norfolk, pendant quatre semaines.

Publicité

Il n'y a pas d'alcool, pas de télé, on leur confisque leurs téléphones et tous les vêtements maigres dans leur valise sont rendus inutiles, car pendant un mois, ils sont obligés de vivre comme des nonnes. Sur le canal 5.





Non seulement la chaîne 5, mais la chaîne 5 à la plage horaire « tout est permis » de 22 h ! Ainsi, nous pouvons signaler les cris, les pleurs et peut-être même quelqu'un qui crie à une nonne pour qu'elle s'éteigne. Droite?

Tout d'abord, les filles - qui disent qu'elles ne peuvent pas vivre sans Instagram et dépensent jusqu'à 40 000 £ par an en vêtements et maquillage - doivent s'habituer à leur environnement : des chambres fraîchement sorties des années 40 avec tout le mod d'avant-guerre -par contre on s'y attend comme du lino bleu pâle, des murs de la couleur des galettes roses et des lavabos à peine assez grands pour laver à la main une habitude.

chromecast contre firestick

Mais les filles ne semblent que légèrement consternées par le manque de miroirs, de téléviseurs ou de tout ce qui ressemble de loin au 21e siècle dans leurs chambres très modestes. Une fille dit, je ne sais pas si j'ai la mauvaise réaction, mais j'ai l'impression que je pourrais me sentir comme chez moi dans cette chambre. C'est très apaisant, très relaxant. Ah, c'est vrai.

C'est bien beau, mais les religieuses dictent que les lumières doivent être éteintes et le silence à 22 heures tous les jours. C'est à ce moment que ce lot commence normalement à appliquer les extensions de cheveux et la vodka Red Bulls ! L'une d'elles dit même qu'elle sort six soirs par semaine et dit qu'elle ne se souvient que de trois d'entre eux.



J'espère qu'ils vont être tranquilles, dit sœur François. Ha! Que sait-elle ? Ces femmes se moquent des « règles ». Ils mettront sûrement des robes étriquées sous leur pyjama, « feront semblant » d'aller au lit puis sortiront en douce dès que les nonnes descendront. Maintenant, nous allons être dans une rangée de proportions bibliques…

A 21h30, Francis monte voir les filles et les trouve toutes… en train de se brosser les dents, tranquillement assis en pyjama. Je ne pensais pas que vous seriez tous prêts, la Sœur halète avec une véritable surprise. C'est la première fois qu'elle est choquée par le comportement des filles - et c'est parce qu'elles sont si optimistes.

distribution de salle d'évasion 2

Au nom de Dieu, qu'est-ce que c'est ?

Où est la débauche ? Les plans des filles abattant des coups de feu dans le couvent, s'évanouissant sur les bancs ?

Il est plus dilué que le vin de communion ; un peu comme si on assistait à une conférence de Richard Dawkins pour lui faire dire 'ce Dieu mec – il n'est pas si mal, vraiment'.

La seule grâce salvatrice dans Bad Habits, Holy Orders se présente sous la forme de Rebecca, 19 ans. Présenté comme un célèbre clubber de Newcastle qui ne se retient pas de tirer des visages indignés 'WTF se passe?' son évasion.

Mais à la fin de l'épisode, même elle commence à avoir une révélation, effectuant des actes altruistes pour les nonnes et promettant de faire passer sa famille en premier à partir de maintenant.

Il est presque inconcevable qu'une prémisse telle que Mauvaises habitudes, ordres sacrés puisse donner lieu à une télévision plus terne qu'un sermon de quatre heures. Mais d'une manière ou d'une autre, Channel 5 a réussi à rompre son vœu et a réalisé l'impossible. Ce qui en soi est un petit miracle.

Publicité

Bad Habits, Holy Orders est diffusé le jeudi à 22h sur Channel 5